COMMENT FAIRE L’AMOUR ? Mode d’emploi

comment faire lamourMalgré la grande quantité d’informations que l’on peut trouver sur le sexe à l’ère d’internet, la plupart des hommes ne savent pas bien faire l’amour.

Les raisons sont multiples :

  • Manque de pratique.
  • Croyances erronées sur le sexe et les femmes,
  • Plein de mauvais conseils en libre accès sur le web,
  • Etc.

Pourtant, le sexe est une pratique tout à fait naturelle. Bien faire l’amour n’a absolument rien de compliqué. Les femmes n’ont pas découvert le plaisir sexuel et l’orgasme au XXIème siècle, et nos ancêtres n’avaient ni mode d’emploi, ni « techniques avancées ».

La Femme, comme l’Homme, est programmée pour désirer avoir des rapports sexuels, mais aussi pour éprouver du plaisir durant l’acte.

Certes, il peut être plus long et moins sûr pour une femme d’arriver à l’orgasme, mais son plaisir peut-être bien plus intense que le nôtre lorsqu’elle l’atteint.

Pour donner facilement du plaisir sexuel à une femme, il y a un certain nombre chose vous allez devoir faire, à commencer par vider votre esprit de tous les vieux clichés populaires, auxquels vous croyez à cause de votre éducation, la télé, ou les faux experts du net.

Une chose est certaine, c’est qu’une perception erronée du sexe peut être plus nuisible que l’ignorance elle-même. Il vaut mieux mal faire les bonnes choses, plutôt que de bien faire les mauvaises !

Vous allez aussi devoir acquérir certaines caractéristiques essentielles.

Les bons amants, comme les bons sportifs ou les bons musiciens, possèdent certains attributs qui leur permettent d’exceller dans leur art. En développant ces caractéristiques, vous deviendrez naturellement meilleur pour faire l’amour aux femmes.

Enfin, vous devez connaitre les facteurs importants dans le rapport sexuel, qui maximisent vos chances de donner du plaisir et faire atteindre l’orgasme à votre partenaire.

Tout cela n’a rien de sorcier !

C’est ce que nous allons voir ici

5 mythes sur le sexe qui bloquent votre potentiel

Il existe 5 principaux mythes sur le sexe qui incitent les hommes à faire un certain nombre erreurs durant l’amour, ou qui anéantissent leur confiance sexuelle.

Il est important de les connaître dans l’optique d’avoir un état d’esprit et une attitude plus efficace pour atteindre votre objectif : bien faire l’amour à votre partenaire.

Les voici :

Mythe #1 – C’est uniquement une question de « technique »

apprendre faire amourDepuis l’émergence d’internet, nous sommes partis dans une rationalisation trop extrême du rapport sexuel. On ne le décrit presque plus que sous forme de formule « étape par étape », ou d’empilage de « techniques ».

A cause de cette vision très mécanique, la plupart des hommes inexpérimentés pensent qu’avec le bon protocole, ou la bonne séquence de bonnes techniques, n’importe qui peut amener une femme à l’orgasme.

Le problème, c’est que le sexe est avant tout une expérience émotionnelle partagée entre deux êtres humains.

Vous pouvez être un très bon amant et savoir amener facilement votre partenaire à l’orgasme sans avoir jamais lu un seul conseil. Tout comme vous pouvez être le pire coup de sa vie, en connaissant par cœur toutes techniques avancées du net

Evidemment, je ne dis pas que les techniques sont inutiles.

Cependant, elles ne sont pas essentielles. Elles sont la « cerise sur le gâteau », quand vous êtes déjà parfaitement à l’aise pour faire l’amour.

A condition d’utiliser celles qui fonctionnent réellement (il y a un tas de techniques inutiles qui circulent sur internet), elles pourront vous faire passer du statut de bon partenaire à celui de très bon. Mais jamais de « mauvais » à « très bon ».

Vous devez avoir de bonnes bases au préalable pour les utiliser. Sinon cela reviendrait à donner un coup d’épée dans l’eau, ou pire encore, vous faire paraître maladroit !

Ce que veulent les femmes

La première chose qu’une femme recherche chez un partenaire sexuel, c’est qu’il la fasse brûler de désir et d’excitation.

Elle veut un homme capable de lui faire lâcher prise avec leur intellect, et réveiller l’être sexuel qui est en elle et qu’elle refoule.

Elle veut ressentir une connexion émotionnelle avec son partenaire, partager une passion forte et intense avec lui.

Si vous êtes le genre d’homme capable de faire éprouver cela à une femme, vous serez sans aucun doute en mesure de lui offrir du plaisir sexuel, et elle vous considérera comme un bon amant, peut-être le meilleur qu’elle ait jamais eu.

Mais si vous percevez le sexe comme une suite logique de phases et de techniques, plutôt qu’une expérience émotionnelle partagée, vous serez incapable de lâcher prise. La « bête sexuelle » qui est en vous restera emprisonnée par votre intellect.

Résultat : comme beaucoup d’autres mecs, vous serez incapable de faire éprouver des émotions intenses et excitantes à une femme pendant l’amour.

Mythe #2 : Donner du plaisir aux femmes est difficile.

orgasme femininJe suis assez effrayé de voir encore aujourd’hui combien d’hommes doutent de la capacité des femmes à éprouver du plaisir sexuel.

Ce mythe moyenâgeux des femmes qui n’aiment pas le sexe donne la sensation aux mecs de ne pas être naturellement à la hauteur, et leur fait croire qu’il leur faut tout un tas de « techniques magiques » pour donner du plaisir à leur partenaire.

Hors, c’est faux !

Toutes les femmes sont programmées pour aimer le sexe.

  • Quelques femmes sont vraiment mal à l’aise et complexées par leur sexualité. Ces femmes-là sont bloquées émotionnellement, parce qu’elles éprouvent de la culpabilité et tout un tas d’autres émotions négatives durant l’acte, et sont incapables de se laisser aller.
  • Quelques femmes sont presque insensibles, parce qu’elles ont été victimes de mutilations génitales (excision) durant leur enfance.

Mais, dans notre société occidentale moderne, libérée sexuellement, c’est TRES rare de rencontrer ce genre de femme.

La plupart des femmes peuvent prendre du plaisir sexuel facilement. Elles peuvent ressentir des orgasmes, parfois à de multiples reprises, parfois de différents types, durant un même rapport sexuel.

Elles prennent toutes du plaisir… Mais différemment.

La vérité, c’est que chaque femme est différente.

  • Certaines grimpent au rideau tout le temps, facilement, et plusieurs fois d’affilées.
  • D’autres ont besoin de temps, et atteignent l’orgasme de manière plus aléatoire (pas nécessairement à chaque rapport sexuel) – ce qui ne signifie pas qu’elles ne prennent pas plaisir quand même.
  • Certaines peuvent très facilement ressentir un type d’orgasme, et rarement un autre. Par exemple, certaines femmes peuvent ressentir un orgasme du clitoris en quelques minutes, mais ressentent un orgasme du point G seulement une fois de temps en temps, si vous les stimulez bien.

Cela varie d’une femme à l’autre. Mais le plaisir sexuel, lui, ne varie pas. Il est inhérent aux êtres humains.

Si vous ne donnez pas de plaisir à une femme, c’est souvent parce que vous croyez que c’est trop compliqué, ou parce que vous ignorez que la manière de la faire jouir diffère de celle d’une autre femme que vous avez pu rencontrer par le passé.

turlutteMythe #3 – Les femmes n’aiment que la délicatesse et la douceur pendant l’amour.

Certains hommes pensent que les femmes aiment être traitées avec délicatesse et douceur pendant l’amour, comme de petites poupées fragiles.

En vérité, c’est souvent l’inverse !

Tous les goûts sont dans la nature. Cependant, la grande majorité des femmes préfèrent le sexe « bestial ». En témoigne le succès de certains romans érotiques…

Quand je dis « sexe bestial », je ne veux bien évidemment pas dire « brutal ». J’entends par là du sexe très débridé où les deux partenaires laissent ressortir leur animalité pendant l’amour.

Plus le sexe est bestial, plus les émotions de passion et d’excitation éprouvées sont fortes et intenses. Plus votre partenaire est stimulée émotionnellement, et plus elle peut éprouver du plaisir physique (les deux étant très liés).

Autrement dit, quand le sexe est bestial, vous avez beaucoup plus de chance de donner du plaisir à une femme, et l’amener à l’orgasme.

Vous devez vous lâcher tous les deux, laisser s’exprimer vos sexualités !

Vous devez aussi savoir être doux et délicat par moment, notamment au début du rapport sexuel (nous verrons cela plus tard), et de temps en temps pour varier. Mais prolonger ce registre trop longtemps risque fortement d’ennuyer pour votre partenaire.

 

Mythe # 4 – Il faut connaître un tas de positions

Peut-être le mythe le plus ridicule à propos du sexe, auquel un certain nombre d’hommes inexpérimentés croient, c’est qu’il faut connaître et faire maintes positions sexuelles.

Là encore, c’est plutôt l’inverse.

Pas besoin de connaitre tout le Kamasutra !

orgasme vaginalNous sommes dans la réalité, pas dans un porno !

Certes, les positions un peu « fantaisistes » peuvent être amusantes. Elles peuvent apporter un peu d’originalité. Mais elles sont rarement efficaces pour amener à l’orgasme.

En règle générale, les positions les plus basiques, comme le missionnaire, la levrette, l’Andromaque, ou leurs principales variantes, sont les plus efficaces.

Si vous connaissez ces positions, vous n’avez pas nécessairement besoin d’en connaitre d’autres.

Mettez-vous dans les positions dans lesquelles vous vous sentez à l’aise. Il vaut mieux pratiquer 2 ou 3 positions dans lesquelles on excelle, plutôt que d’en faire 20 dans lesquelles on est maladroit. Mais si vous voulez en apprendre toujours plus n’hésitez pas à lire notre dossier spécial Kama Sutra !

Ce n’est pas essentiel de connaitre beaucoup de positions, tant que le plaisir est à l’arrivée !

Les femmes ont besoin de constance

De plus, si vous changez de position toutes les 5 minutes, vous risquez de vous tirer une balle dans le pied, et saper vos efforts.

J’ai rencontré quelques femmes qui se moquaient de leurs anciens partenaires parce qu’ils se sentaient obligés de changer de position sans arrêt.

Elles trouvaient cela ridicule, d’autant plus que les femmes ont besoin qu’on les stimule de la même manière pendant une certaine durée pour ressentir un orgasme. Leur plaisir est exponentiel.

Si vous vous arrêtez toutes les 5 minutes pour prendre une position très différente, vous allez les stimulez différemment, et devoir recommencer presque à zéro à chaque fois.

Pour les positions : moins, c’est souvent mieux !

plus beau paysage franceMythe #5 – Il faut avoir un gros sexe pour donner du plaisir !

Sans doute le plus populaire de tous les mythes sur le sexe est celui sur la taille !

Certains hommes pensent que, parce qu’ils ne sont pas équipés d’un gros gourdin entre les jambes, ils sont incapables de donner du plaisir aux femmes.

Ils pensent aussi que les mecs avec un plus gros sexe qu’eux n’ont qu’à se placer au bon endroit pour les faire jouir…

C’est n’est qu’un cliché ! Ce complexe qu’on ces hommes n’a pas lieu d’être.

Il est vrai qu’un sexe de petite taille a des inconvénients. Il stimule moins bien le vagin. Mais vous pouvez rattraper ce désavantage en adoptant des positions spécifiques qui permettent de stimuler efficacement le point G.

La taille n’a pas non plus grande influence sur le clitoris, vu que celui-ci se stimule par frottement et/ou pression. Et un pénis de petit taille peut aussi être apprécié pour la pratique de la sodomie.

L’inconvénient d’être « trop bien monté » !

En vérité, le gros sexe a également des inconvénients.

Il peut être désagréable et faire mal, surtout au tout début du rapport sexuel, dans certaines positions, ou si l’homme va trop vite et trop fort.

En vérité, la plupart des femmes préfèrent un sexe de taille moyenne.

Mais quel que soit la taille de votre sexe et ses inconvénients, vous pouvez être un bon amant.

C’est bien plus une question de savoir s’y prendre, que de taille.

Comment faire l’amour : 4 caractéristiques à avoir

Notre capacité à bien ou mal faire l’amour ne dépend pas seulement de nos connaissances. Il ne suffit pas de connaître par cœur quelques conseils ou techniques pour être un bon amant, cela quel que soit leur pertinence ou leur efficacité.

Il faut aussi posséder certaines caractéristiques importantes.

Pour bien écrire, il est préférable pour un écrivain de posséder une excellente maîtrise de la grammaire et un vocabulaire élargi. Cela lui permet d’exprimer au mieux sa pensée.

De même, pour bien faire l’amour à une femme, il est préférable de posséder certains attributs qui vous permettront d’être plus performant et de générer plus d’excitation (donc plus de plaisir sexuel.)

preliminairesNuméro 1 : La confiance sexuelle

Sa confiance sexuelle – autrement dit : la confiance en sa capacité à bien faire l’amour – est (de loin) la caractéristique la plus importante à développer.

La plupart des problèmes sexuels des hommes, qu’il s’agisse de problèmes d’érection, ou d’éjaculation précoce, sont causés par un manque de confiance sexuel.

Parce que ces hommes doutent énormément d’eux-mêmes et ont trop peur de mal s’y prendre, il se sentent très anxieux. Et il est difficile de durer, parfois même d’avoir une érection, quand on est anxieux…

Confiant = bon amant

Au contraire, la confiance est une qualité que les femmes trouvent très attirante. Un homme qui fait l’amour avec parfaite aisance est très excitant sexuellement.

Comme leur excitation sexuelle est le moteur de leur plaisir, être confiant vous permet de leur faire apprécier le sexe encore plus facilement !

De plus, la confiance est libératrice.

Vous pouvez facilement lâcher prise, ainsi qu’appliquer les conseils et techniques que vous connaissez, quand vous vous sentez parfaitement confiant. Cela vous rend encore plus efficace !

Acquérir de la confiance sexuelle

L’inconvénient principal avec la confiance sexuelle, c’est qu’elle ne s’acquiert pas en un claquement de doigt !

C’est un ressenti que l’on obtient :

(1) en intégrant le rapport sexuel dans sa zone de confort,

(2) en développant des compétences sexuelles (maîtrise des positions, des préliminaires, etc.)

(3) en améliorant ses croyances sur soi-même.

Autrement dit, vous devez pratiquer et accumuler de l’expérience pour pouvoir vous sentir pleinement confiant sexuellement. C’est un passage obligé.

  • Vous devez pratiquer pour sortir de votre zone de confort, effacer toutes vos peurs et vos incertitudes.
  • Vous devez pratiquer pour développer de nouvelles aptitudes.
  • Vous devez pratiquer pour acquérir des expériences positives de références qui renforceront vos croyances positives sur vous-même en tant que partenaire sexuel.

lui faire plaisirSe sentir confiant, sans avoir d’expérience !

Pour développer une forte confiance sexuelle, vous devez pratiquer.

OK…

Le problème, c’est que cela met les débutants dans une impasse.

S’ils manquent de confiance, c’est principalement parce qu’ils manquent de pratique ! Mais pour bien pratiquer, ils ont besoin de confiance sexuel…

Heureusement, il existe une solution pour améliorer votre capital confiance AVANT de pratiquer, si vous manquez d’expérience.

Il s’agit de ce que l’on appelle « la préparation mentale ».

C’est ce que les sportifs de haut niveau utilisent pour se préparer mentalement à la compétition.

Evidemment, ce n’est pas une solution miracle qui va vous rendre confiant sexuellement en un clin d’œil. D’ailleurs, la préparation mentale ne vous donne pas véritablement plus de confiance sexuelle (seule la pratique le fait).

En revanche, elle vous donne plus de sérénité pour affronter l’évènement que vous redoutez. Et, malgré tout, ça fait une sacrée différence !

  • Vous arrivez à mieux gérer vos émotions.
  • Vous restez plus concentré sur l’instant présent, plutôt que d’avoir l’esprit submergé par tout un tas de pensées négatives qui vous font paniquer.
  • Vous vous sentez moins stressé, moins anxieux, plus serein.

En suivant une bonne préparation mentale, vous ressentirez moins vous vous sentirez plus à l’aise.

Lorsqu’il s’agit de réaliser quelque chose que nous appréhendons beaucoup à cause de notre manque d’expérience – comme parler en public ou face à un nombre inhabituellement élevé de personne, aborder une femme, ou faire l’amour – la préparation mentale est extrêmement utile.

Une séance chez un coach spécialisé peut dépasser les 100 €.

Mais il existe un moyen moins cher mais presque aussi efficace : vous pouvez télécharger une séance audio dans laquelle vous serez guidée par la voix d’un professionnel de la PNL (programmation neurolinguistique), qui vous fera accomplir des exercices de visualisation et d’ancrage pour vous préparer mentalement.

Je recommande cette séance d’Alain Poux : Utilisez les techniques mentales des champions

Je l’utilise depuis presque de 10 ans avant chaque évènement important (et effrayant), et cela m’a toujours aidé à me sentir beaucoup mieux.

Si vous êtes inexpérimenté, cela vous aidera à démarrer sur de bons rails, et prendre une bonne impulsion pour construire votre confiance sexuelle.

Numéro 2 – La forme physique

faire jouir une filleLa condition physique joue un rôle sur vos performances sexuelles.

Je suis étonné qu’on mette si peu en avant son importance pour bien faire l’amour.

Pourtant, votre endurance – à la fois musculaire et cardiovasculaire – est essentielle. Elle vous aide à mettre plus d’intensité dans vos rapports sexuels (plus de vitesse et/ou de puissance), sur une plus longue durée.

Quand j’ai recommencé à pratiquer régulièrement une activité physique il y a 3 ans, j’ai été surpris de la différence de mes performances sexuelles.

Avant, je m’essoufflais vite, et il m’arrivait régulièrement de ressentir des brûlures musculaires pendant l’amour.

Puis, après un peu plus de deux mois d’entraînement régulier, je pouvais faire durer le rapport plus longtemps, et faire jouir ma partenaire plusieurs fois, sans même me sentir à bout de souffle ou épuisé.

Meilleure est votre condition physique, mieux c’est !

Je vous recommande de pratiquer la musculation (ne serait-ce que quelques pompes et tractions) et faire un sport d’endurance régulièrement, au moins 3 fois par semaine.

Numéro 3 – L’hygiène

Ce conseil-ci peut paraître très classique, comparé aux autres. Mais j’ai tellement entendu d’histoires à propos du manque d’hygiène chez certains hommes que je me sentais obligé de l’inclure dans cet article pour m’assurer que vous ne commettiez JAMAIS cette erreur !

Si en se déshabillant devant vous, une femme vous donnait l’impression de ne pas avoir retiré ses vêtements depuis plusieurs semaines, vous sentirez-vous encore excité ?

J’imagine que non !

Vous voulez que votre partenaire sente bon, ne soit pas trop poilu, ait les parties intimes propres…

C’est la même chose pour les femmes. Hors, beaucoup trop d’hommes négligent cela.

Prenez soin de vous

Être un bon amant, c’est aussi être très soigné :

  • Sentir bon partout.

Lavez-vous bien, notamment au niveau du scrotum (Cette partie peut laisser une mauvaise odeur et beaucoup d’hommes la néglige), sous les bras, l’haleine.

De préférence, portez un parfum agréable.

  • Ne pas être trop poilu.

Si vous avez beaucoup de poils dans le dos ou sur les épaules, rasez ou épilez-les.

Si vous avez beaucoup de poils pubiens, ou sur le torse, désépaississez (ne rasez pas complètement).

fille sexyNuméro 4 – Attractivité

Il y a un rapport entre :

  • L’attirance sexuelle qu’une femme éprouve pour son partenaire
  • Le plaisir qu’elle ressent à faire l’amour avec lui
  • Sa facilité à atteindre l’orgasme.

Plus vous êtes attirant sexuellement aux yeux de votre partenaire, plus vous l’excitez pendant l’amour et pouvez l’amener facilement à l’orgasme.

Par conséquent :

  • Gardez un comportement attirant, masculin et sexué, dans la relation que vous entretenez avec elle.
  • Ayez un corps athlétique. Une silhouette masculine, mince et musclée, peut être tout aussi excitante à voir et toucher pour elle, que de belles courbes féminines pour vous.

Plus son attirance pour vous est élevée, meilleures sont vos chances de lui procurer du plaisir sexuel. C’est un avantage que vous devez travailler dans votre relation, au quotidien, pour en bénéficier dans votre lit.

Comment faire l’amour : l’essentiel à savoir.

Les préliminaires

Chez la plupart des femmes, les préliminaires sont indispensables pour ressentir et optimiser le plaisir lors de la pénétration.

C’est sans doute une des principales différences entre la sexualité masculine et féminine.

Tandis que les hommes peuvent être prêts au rapport sexuel immédiatement, dès l’instant où ils ont une érection, les femmes ont besoin de beaucoup plus de temps.

Il faut savoir patienter un peu pour que leur corps soit physiologiquement prêt pour la pénétration.

C’est la raison pour laquelle les préliminaires sont essentielles pour elles.

Si vous pénétrez une femme trop tôt, cela risque d’être douloureux pour elle, donc peu agréable.

L’homme n’attend jamais suffisamment pour commencer la pénétration !

Pour vous donner une image, les femmes sont un peu comme une casserole d’eau sur une gazinière : il faut les laisser chauffer un petit moment avant qu’elles soit bouillantes !

Si vous temporisez un peu, en prenant le temps de progresser lentement vers le moment de la pénétration, le rapport sexuel sera beaucoup plus agréable pour votre partenaire.

Rien ne presse : commencez par l’embrasser, la caresser, en partant du haut, pour progresser vers le bas.

  1. Dirigez-vous lentement vers les bras, la poitrine, le dos, le ventre, les hanches.
  1. Puis les zones plus intimes : l’entrejambe, les fesses, et les zones érogènes.
  1. Vous pouvez ensuite lui caresser le clitoris avec un doigt (bien lubrifié) ou la langue. Ou lui masser le point G, qui se trouve à environ 2 centimètres à l’intérieur de son vagin, sur la paroi supérieure (on le reconnait à sa texture particulière, que certains compare à celle d’une fraise).

Simultanément, augmentez l’intensité de vos baisers et de vos caresses. Embrassez là plus fort, plus longtemps, plus rapidement, etc.

Faites cela jusqu’à ce qu’elle soit tellement bouillante, qu’elle ne puisse plus attendre une minute supplémentaire avant d’être pénétrée !

Meilleures sont les préliminaires, meilleur est le rapport sexuel.

C’est une étape à NE PAS bâcler !

Commencer doucement

Le sexe doit être une lente ascension jusqu’à l’extase.

Quand vous démarrez la pénétration, n’y allez pas comme un bourrin ! Allez-y lentement durant les premières minutes.

Prenez le temps de savourer ensemble la sensation agréable que procure les premiers instants.

Commencez en douceur.

Augmenter l’intensité

Après avoir commencé doucement, mettez de plus en plus d’intensité.

Pénétrez la plus vite, avec plus de puissance.

Montrez-vous dominant et passionné. Transformez-vous en « bête sexuelle » au fur et à mesure.

Vous pouvez aussi commencez à la lécher, à la mordiller (sans lui faire mal), à la serrer fort avec vos mains. La plupart des femmes aiment cela, elles trouvent cela très érotique.

De temps à autre, varier le registre en vous montrant moins dominant et plus passionné, puis moins passionné et plus dominant.

  • Ralentissez l’intensité de la pénétration, mais embrassez- la plus passionnément (sur la bouche, la nuque, etc.) et regardez-la dans les yeux.
  • Arrêtez de l’embrassez, et bloquez-la avec vos bras pendant que vous intensifiez la pénétration.
  • Etc.

Beaucoup d’hommes ne savent pas le faire

C’est en général ici que la plupart des mecs échouent. Ils sont tellement soucieux de ce que pense la fille d’eux et de leur façon de faire l’amour, qu’il n’arrive pas à se lâcher et à mettre de l’intensité.

L’acte sexuel reste froid, sans folie, sans passion…

Le problème, c’est que s’il n’y a pas d’intensité, l’acte sexuel devient très vite ennuyeux pour les femmes, qui ont besoin d’être stimulées émotionnellement pour ressentir du plaisir avec la stimulation physique.

Si c’est lassant, il n’y aura que peu – ou pas – de plaisir, et encore moins d’orgasme !

Pour augmenter l’intensité, il faut que vous appreniez à lâcher prise avec vos pensées, et que vous restez à 100% dans l’instant présent.

La durée

comment faire l amour

La durée est un autre élément important.

Si certaines femmes sont capables de jouir très vite, la majorité a besoin de temps. Souvent entre 15 minutes et une demi-heure, parfois même plus !

En outre, beaucoup de femmes peuvent ressentir plusieurs orgasmes d’affilés durant un même rapport sexuel. Il serait dommage de le leur en priver.

Pour ces raisons, vous devez être capable faire durer le rapport sexuel plusieurs dizaines de minutes, tout en maintenant une bonne intensité.

Cela implique notamment d’avoir de l’endurance musculaire et cardiovasculaires (comme nous l’avons vu précédemment), et savoir contrôler son propre orgasme.

Contrôler son éjaculation

Contrôler son orgasme signifie souvent résister à l’envie d’éjaculer.

Un tas d’hommes pourraient facilement contrôler leur éjaculation, en ralentissant la stimulation, en pensant à autre chose pendant quelques secondes, ou en respirant plus profondément. Mais ils ne savent pas résister à leur envie de jouir.

Ils préfèrent éjaculer et mettre en avant leur plaisir, plutôt que celui de leur partenaire.

Vous devez d’abord changer d’état d’esprit en recherchant SON plaisir avant le vôtre (votre tour arrivera bien assez vite !).

C’est essentiel pour l’entente que vous avez avec votre partenaire sexuelle.

Plus votre partenaire sentira que son plaisir compte à vos yeux, plus le vôtre comptera aux siens. Elle fera davantage d’efforts pour vous donner du plaisir en retour.

Ensuite, si rechercher son plaisir avant le vôtre ne suffit pas pour réussir à vous contrôler, vous pouvez vous aussi vous exercer à apprendre à vous arrêter avant d’atteindre le point de non-retour, quand vous pratiquez la masturbation.

Techniques sexuelles

bien faire amour

Maintenant que vous savez faire de bons préliminaires, installer progressivement de l’intensité, et êtes en mesure de faire durer le rapport sexuel assez longtemps, vous pouvez commencer à remplir votre répertoire de techniques sexuelles efficaces.

Je n’utilise personnellement que peu de techniques sexuelles.

D’une part parce que je ne ressens pas le besoin d’en utiliser beaucoup (cela a à voir avec la confiance sexuelle.)

D’autre part, parce que je n’en n’ai pas nécessairement besoin pour donner du plaisir aux femmes.

Par contre, celles que j’utilise sont efficaces et pratiques.

Je n’utilise ni les techniques dont l’efficacité n’a jamais été validée par mon expérience, ni les techniques trop complexes, qu’on doit décrire en 10 pages.

Je vais vous donner ici 4 techniques qui aident les femmes à atteindre l’orgasme plus rapidement :

mots coquinsLe « Sex Talk » : verbaliser son excitation

Une bonne technique sexuelle peut-être aussi simple que de parler à sa partenaire pendant l’amour.

Casanova disant : « Sans parole, le plaisir de l’amour diminue d’au moins deux-tiers. ».

J’ignore s’il parle du même de la même chose (le « plaisir de l’amour » peut prendre plusieurs sens), ou si c’est réellement 3 fois mieux. Mais je sais que les mots doux ou coquins pendant l’amour peuvent considérablement augmenter l’excitation de sa partenaire, et la rendre bien plus réceptive sexuellement.

De simples affirmations comme « Tu m’excites », « j’adore te faire l’amour », « tu es si sexy », peuvent mettre beaucoup de piment à l’acte sexuel. Avec une voix grave, lente, qui sous-communique que vous prenez vous aussi du plaisir, les femmes trouveront cela très érotique et excitant.

Bien évidemment, vous pouvez être beaucoup plus cru et vulgaire, si ça plait à votre partenaire. Mais vous avez compris l’idée !

Utilisez des mots directs, explicites, et le plus descriptif possible !

Si vous arrivez à vous lâcher et à la faire se lâcher pour également vous parler pendant l’amour et verbaliser son excitation et ses ressentis, vous pouvez ajouter encore plus d’excitation à l’acte sexuel.

L’étranglement

Lors de l’acte sexuel, l’étranglement peut lui procurer un incroyable pic de plaisir !

Mais ATTENTION : je ne parle pas de lui appuyer sur la gorge pour l’empêcher de respirer !

La technique sexuelle de l’étranglement consiste à boucher les deux artères qui sont de part et d’autre de la gorge, avec vos pouces, en lui prenant le cou avec vos mains.

En faisant cela, une quantité anormalement élevé de CO2 (dioxyde de carbone) va affluer dans son cerveau, lui procurant une sensation de détente et une plus forte sensibilité.

Vous pouvez alors accélérer la pénétration pour l’amener encore plus rapidement à l’orgasme.

Note : bien entendu, ne faites cela qu’avec son consentement (pas par surprise) et prenait toutes les précautions nécessaires pour ne pas lui faire mal (ce n’est pas le but et ce serait totalement contre-productif).

Double stimulation

Quand vous faites l’amour à votre partenaire, vous pouvez accentuer son plaisir en stimulant à la fois son vagin (avec votre pénis), et son clitoris (avec votre pouce ou index).

  1. Assurez-vous d’être dans une position adéquate pour pouvoir la pénétrer tout en la caressant. La position de la cuillère, par exemple, est parfaitement adaptée pour cela. Mais il existe d’autres positions qui feront également bien l’affaire.
  2. Synchronisez le rythme des pénétrations avec celui des caresses.

posture de l enclumeLa posture de l’enclume

Si vous voulez donner un orgasme du point G à votre partenaire, la posture de l’enclume est idéale pour le « finish » !

Elle stimule le point G comme nulle autre position, et permet d’augmenter vos chances d’amener votre partenaire à l’orgasme.

La position est similaire à celle du missionnaire, à la différence que vous placez les jambes de votre partenaire par-dessus vos épaules. Cela vous permet d’avoir un meilleur angle pour stimuler son point G.

Après avoir bien stimulé votre partenaire pendant plusieurs minutes en position du missionnaire (ou dans une autre position similaire), vous pouvez lui donner le « coup de grâce » en plaçant ses jambes au-dessus de vos épaules, tout en accélérant la vitesse et la puissance de pénétration.

En restant dans la même position et en maintenant la même stimulation physique pendant quelques minutes, vous pouvez amener votre partenaire à ressentir un puissant orgasme très vite.

Conclusion

apprendre orgasme

Bien faire l’amour à une femme est beaucoup plus simple que ce que la plupart des informations qu’on trouve sur le net le laisse entendre.

  • Arrêtez de voir l’acte sexuel comme une pratique « technique et mécanique », mais percevez-le plutôt comme un échange émotionnel : une bonne partie de plaisir à deux…
  • Oubliez les principaux mythes qui tuent votre confiance sexuelle…
  • Prenez le temps de faire de bons préliminaires. Commencez en douceur, faites grimper l’intensité au fur et à mesure, et faites durer la pénétration plusieurs dizaines de minutes.

En faisant cela, vous serez perçu comme un bon amant, même si vous n’arrivez pas à amener votre partenaire à l’orgasme du premier coup.

Puis :

  • En pratiquant encore et encore pour améliorer vos aptitudes et votre confiance sexuelle.
  • En améliorant votre condition physique et votre attractivité au quotidien.
  • En insérant les techniques que je vous ai donné dans cet article.

…Vous pourrez donner, relativement facilement, des orgasmes à votre partenaire sexuelle, et être perçu comme l’un des meilleurs amant (sinon le meilleur) qu’elle n’ait jamais eu.

Bien faire l’amour n’est pas plus compliqué que cela !