Dossier Cunnilingus

ClassementSites sérieuxAvisAccès
1parship★★★
★★
Voir le site
2
meetic logo★★★
★★
Voir le site
3attractiveworld★★★
★★
Voir le site

Le Cunnilingus est sans aucun doute l’une des pratiques sexuelles les plus indispensables à savoir faire.

D’abord parce que, contrairement aux hommes, la plupart des femmes ont besoin de temps pour être prêtes physiologiquement à la pénétration.

De bons préliminaires sont essentiels. Et le sexe oral est l’intermédiaire idéal entre ce que l’on pourrait appeler la « première phase » des préliminaires – quand l’on embrasse, caresse et déshabille sa partenaire – et la pénétration.

Il n’y a probablement rien de plus excitant pour une femme que de sentir son homme descendre progressivement entre ses cuisses, et commencer par stimuler ses zones érogènes avec sa bouche et sa langue.

Une pratique sexuelle indispensable !

Mais le cunnilingus est bien plus qu’un simple outil pour faire de bons préliminaires.

C’est une pratique sexuelle à part entière.

Sans même avoir débuté l’acte sexuel proprement dit (la pénétration), vous pouvez commencer à donner du plaisir à votre partenaire, et même lui faire ressentir un premier orgasme !

A vrai dire, c’est même parfois le moyen le plus sûr de faire jouir une femme !

C’est souvent plus rapide et efficace de donner un orgasme en stimulant le clitoris d’une femme avec votre langue. C’est parce que le clitoris est la zone érogène la plus sensible chez la femme. Certaines femmes peuvent atteindre l’orgasme que grâce la stimulation de cette partie de son corps comme nous le montre la formation Orgasme Féminin.

En fait, vous pouvez tout aussi bien faire un cunnilingus pour démarrer l’acte sexuel, que n’importe quand pendant l’acte, ou à la fin, pour vous assurer de bien conclure.

L’effet secondaire !

Enfin, savoir donner du plaisir à sa partenaire sexuelle via du sexe oral apporte un autre bénéfice.

Les femmes savent que, pour un homme, le sexe oral est « optionnel ». Et, presque toujours, lorsque votre partenaire constate que vous avez envie de lui faire plaisir, et que vous êtes prêt à le faire passer avant le vôtre, cela lui donne également envie de vous faire plaisir en retour !

On appelle cela : le principe de réciprocité.

Si vous lui faites ce qu’elle aime et faites passer son plaisir avant le vôtre, une femme deviendra beaucoup plus altruiste et motivée pour vous faire plaisir en retour. Notamment sur le fait d’accepter certaines pratiques sexuelles que vous affectionnez, même si elle ne les apprécie pas vraiment.

Elle voudra vous rendre la pareille, même si elle n’a pas particulièrement de plaisir à y gagner.

Cela installera une meilleure complicité sexuelle entre vous.

Comment faire bien faire un cunnilingus ?

cunnilingus-savoir-faire-plaisir-orgasme-sexe

Chaque partenaire est différente.

Pour les amener à l’orgasme il est important de (1) connaître les bonnes techniques qui peuvent (éventuellement) accentuer le plaisir des femmes jusqu’à leur faire atteindre l’extase, et (2) bien les sélectionner en fonction de votre partenaire.

Ce qui fonctionne pour certaines peut s’avérer inefficace pour d’autres.

Mais, au risque de vous surprendre, votre capacité à donner un orgasme à une femme dépend moins des techniques que vous utilisez que d’une chose en particulier : un muscle qui s’appelle la langue.

Oui, la langue est un muscle !

Et comme tout autre muscle, son endurance se développe.

Le rôle du temps dans l’orgasme

Un orgasme par cunnilingus peut aller plus ou moins vite. Cela dépend en grande partie de la réceptivité des femmes, mais aussi de leur humeur, et probablement de quelques autres variables inconnues.

Mais disons que pour une femme « normale », il faut un peu de temps pour arriver à l’orgasme.

Vous aurez peut-être à effectuer un cunnilingus de plus de 10 minutes pour amener votre partenaire à l’orgasme. Votre langue doit avoir l’endurance nécessaire pour cela.

Tout comme il faut très souvent une bonne endurance sexuelle pour amener une femme à l’orgasme via pénétration, il faut une bonne endurance pour le cunnilingus.

Vous devez être capable de stimuler votre partenaire avec votre langue pendant plusieurs minutes, non-stop ! Si votre langue n’est pas préparée à un tel effort, vous serez forcé d’arrêter bien avant.

L’endurance de votre langue est le nerf de la guerre !

Vous avez plus de chances d’amener une femme à l’orgasme simplement grâce à une langue capable de la stimuler assez longtemps, que tout connaître des techniques de cunnilingus, mais avoir une langue qui brûle au bout de 3 minutes, parce que pas assez endurant !

Entraîner votre langue

cunilingus_fun

Commandez le guide ultime du cunnilingus

Quand on démarre un cunnilingus, on ne sait pas si cela prendra 5 ou 20 minutes, avant que sa partenaire ne commence à ressentir du plaisir intense.

Dans l’optique de durer aussi longtemps qu’il faudra, vous devrez développer l’endurance de votre langue.

Voici 2 solutions plutôt simples pour le faire :

Solution #1 – Pratiquer le cunnilingus encore et encore

La première solution peut paraître tout bête, mais c’est le meilleur moyen, à la fois pour exercer l’endurance et l’habileté de sa langue :

C’est de pratiquer le cunnilingus AUTANT DE FOIS que vous le pouvez, aussi longtemps que vous le pouvez !

Pratiquez à chaque occasion. Aussi souvent que possible. Pourquoi pas même tous les jours !

Et, à chaque fois, ne vous arrêtez pas jusqu’à tant que votre langue vous pèse tellement que vous ne puissiez plus la bouger !

Plus vous pratiquez et plus vous dépasserez vos limites, plus le muscle deviendra endurant.

C’est le même principe, quel que soit le muscle que l’on entraîne. Votre langue ne déroge pas à la règle.

Dans un certain sens, le cunnilingus est « un sport d’endurance ».

Au départ, nous sommes tous maladroits et avons du mal à durer plus de 5 minutes.

Mais avec une pratique récurrente, votre langue deviendra naturellement plus endurante et agile. Vous pourrez durer plus de 10 minutes à stimuler très intensivement le clitoris de votre partenaire, avec beaucoup d’habiletés.

Le secret est simple : PRATIQUE, PRATIQUE et encore PRATIQUE !

Solution #2 – Un exercice simple pour muscler sa langue

Le seul problème de cette première solution, c’est qu’il vous faut au moins une partenaire sexuelle, avec laquelle vous pouvez pratiquer régulièrement. Et peut-être n’en n’avez-vous pas actuellement…

Donc, en complément, voilà un petit exercice que vous pouvez faire pour renforcer l’endurance de votre langue sans avoir à nécessairement besoin de pratiquer :

  1. Sortez votre langue de votre bouche, et étirez là aussi loin que possible.
  1. Gardez-la tendue et contractée pendant quelques secondes, puis rentrez-là aussi vite que possible, et fermez votre bouche.
  1. Répétez-cela au moins 30 fois.

Cela peut sembler ridicule à faire de prime abord, mais ça fonctionne. Et c’est bien mieux que de ne rien faire.

Faites cet exercice une fois par jour pendant au moins 30 jours. Vous constaterez que votre langue sera beaucoup plus forte et endurance.

reussir un-cunnilingusCunnilingus : mode d’emploi

Votre langue est prête ?

Super ! Maintenant, passons à la pratique.

Les zones cibles

Le corps tout entier d’une femme est érogène. Il peut même arriver qu’une femme éprouve un orgasme en l’embrassant dans le cou. (Même si ça reste très rare).

Mais la plupart d’entre elles ressentiront essentiellement un orgasme par la stimulation prolongée de l’une de ces 3 zones spécifiques :

  • Le clitoris, qui se trouve légèrement au-dessus de l’entrée de son vagin, recouvert par un petit bout de peau qu’on appelle le capuchon.
  • Le point G, qui se trouve à environ 3 cm à l’intérieur de son vagin (sur la paroi supérieure).
  • Le point A (que l’on a tendance à surnommer aussi le « deep spot »), qui se trouve plus en profondeur, vers le col de l’utérus.

Lors d’un cunnilingus, la zone qui devra réclamer le plus votre attention sera le clitoris.

Il est aussi possible (mais beaucoup plus difficile) de stimuler le point G avec sa langue, si celle-ci est suffisamment flexible et entraîné.

Mais il est beaucoup plus rare et difficile de réussir à amener une femme à un orgasme de cette manière.

Le Point A, quant à lui, est hors de portée, ce qui clos directement le débat.

Le clitoris est donc la seule zone érogène qui peut amener relativement facilement une femme à l’orgasme lors d’une session de sexe oral.

Créer de l’anticipation

C’est toujours une excellente idée de créer de l’anticipation avant de commencer à stimuler le clitoris de votre partenaire.

L’anticipation est extrêmement aphrodisiaque. Plus votre partenaire est excitée et meurt d’impatience pour votre langue, meilleures ce sera pour elle !

  • Commencez par lui faire sentir votre respiration à travers sa culotte.
  • Retirez là délicatement, tout en embrassant le bas de son ventre et vendre descendez en contournant son vagin (soyez patient avant de comment la stimulation du clitoris)
  • Embrassez là autour, léchez là.

Puis, seulement quand vous aurez créé suffisamment d’anticipation pour qu’elle en ait très envie, commencez à la stimuler.

Quelques minutes à lui faire anticiper le plaisir sexuel peuvent rendre le plaisir incroyablement plus intense. Le plaisir sexuel ressenti est souvent proportionnel au niveau d’excitation.

Commandez le guide ultime du cunnilingus

Commencez lentement

Avant de vous jeter à corps perdu sur son clitoris, habituez-le d’abord à être stimuler.

Comme c’est un point très sensible (bien plus encore que votre pénis), sans une légère préparation votre partenaire pourrait ressentir une certaine et ne pas nécessairement apprécier la stimulation dès le début.

De préférence, commencer doucement.

comment-caresser-avant cuni

Vous pouvez commencer par caresser les contours de son clitoris avec votre langue, et faire des mouvements de haut en bas à partir du l’entrée de son vagin, jusqu’à son clitoris.

Caressez ce dernier délicatement, à partir de la partie épaisse de votre langue, jusqu’à la pointe.

Puis, quand elle commencera à s’habituer aux stimuli, vous pouvez commencer à porter votre attention de plus en plus sur le clitoris et augmentez l’intensité de la stimulation.

Pas trop loin, pas trop vite !

A cause des films pornographiques, un certain nombre d’hommes pensent qu’il faut placer sa bouche à 2 centimètres, et bouger la langue à toute vitesse…

Ce n’est pas du tout ça !

Si les acteurs pornos se mettent aussi loin, c’est simplement pour permettre au caméraman de pouvoir filmer la scène. C’est tout.

En vérité, faire cela est le meilleur moyen de fatiguer votre langue trop vite, et NE PAS amener votre partenaire à l’orgasme.

Vos lèvres doivent être très proches. Si vous ne frôlez pas au moins votre partenaire avec vos lèvres, c’est que vous êtes trop loin.

Les mouvements que vous faites avec votre langue ne doivent pas être trop rapide non plus. Surtout au début.

A la fin, quand vous sentirez que votre partenaire est proche de l’orgasme, vous pourrez accélérer la cadence. Vous remarquez cela en prêtant attention au niveau de plaisir que votre partenaire semble ressentir :

  • si sa respiration s’est accélérée,
  • si elle gémit (et de plus en plus),
  • si elle se crispe et tortille

Mais, tant qu’elle ne montre aucun de ces signes, soyez doux et patient

Léchez-là alternativement à la verticale, de bas en haut et haut en bas, et à l’horizontale, de gauche à droite et de droite à gauche.

L’un des principaux ingrédients pour amener une femme à l’orgasme est la patience.

Il faut parfois plusieurs minutes avant que votre partenaire ne commence à montrer des signes qu’elle prend du plaisir. En attendant, continuer à stimuler tranquillement.

Humidifier

N’hésitez pas mettre un peu de salive sur elle, et à prendre le temps de réhumidifier votre langue rapidement quand elle devient sèche.

La salive est un lubrifiant naturel qui rend la stimulation du clitoris beaucoup plus agréable.

Il est important de garder votre langue et son clitoris aussi humide que possible pendant le cunnilingus.

Aspirez !

Si vous voulez intensifier davantage la stimulation, vous pouvez stimuler l’aspiration son clitoris avec votre bouche, tout en continuant à le caresser avec votre langue.

Cela rend souvent le plaisir encore plus intense, et accélère l’orgasme chez de nombreuses femmes.

Les jambes tendues

meilleur cunnilingus

Lorsque votre partenaire commence à ressentir du plaisir (elle commence à gémir, a du mal à rester en place, etc.), c’est une bonne idée de faire en sorte qu’elle garde ses jambes tendues !

J’ai remarqué qu’en permettant aux femmes de tendre leurs jambes, cela leur permet de les crisper pendant la stimulation, ce qui accélère leur orgasme.

De plus, vous devriez les lui bloquer pour qu’elles restent immobiles.

Quand la sensation éprouvée durant le cunnilingus devient intense, la plupart des femmes ont tendance à avoir du mal à tenir en place.

Votre partenaire risque de commencer à se tortiller dans tous les sens, et si vous ne la tenez pas fermement, vous pourriez être gêné et avoir des difficultés à maintenir la stimulation.

Caresser en même temps

Vous pouvez également la caresser et la masser en même temps.

Comme je l’ai dit plus haut, tout le corps d’une femme est érogène ! Elle éprouvera encore plus d’excitations (donc plus de plaisirs) si vous la caressez et la massez en même temps.

De temps à autre, vous pouvez caresser et masser les seins, les hanches, les fesses, etc.

Violence érotique

Le sexe « sauvage » et débridé est apprécié par la plupart des femmes.

Il y a un tas de choses que vous pouvez faire pour rendre le sexe oral plus bestial et stimuler sexuellement votre partenaire.

  • Vous pouvez la prendre par le cou (étranglement).

Cela ne consiste pas à « étrangler » votre partenaire à proprement parler, de lui couper la respiration…

L’objectif est de la prendre par le cou avec une main, sans lui faire mal, pour lui boucher les artères qu’elle a de part et d’autres du cou.

Si vous ne connaissez pas cette technique, je vous conseille de lire comment faire l’amour pour plus de détails.

Soyez bestial, mais jamais brutal !

La raison pour laquelle cette technique est très utile, c’est que :

(1) Elle fait ressentir de la dominance, ce qui peut être très excitant pour beaucoup de femmes.

(2) En bouchant délicatement ses artères, vous empêchez au sang de circulez pendant un instant, ce qui fait éprouver à votre partenaire une sensation de lâcher prise qui la rend plus sensible sexuellement, grâce au dioxyde de carbone qui s’accumule dans le cerveau.

Avec cette technique, il peut même arriver que certaines femmes atteignent ce que l’on appelle en pratique BDSM le « Subpace », une sensation d’extase durant l’orgasme qui donne l’impression de quitter son corps.

  • Vous pouvez la saturer

Pendant que vous faites votre cunnilingus, vous pouvez lui prendre les poignets avec vos mains et l’empêcher de bouger. Cela exerce également une forme de dominance sur elle, ce qui peut s’avérer très excitant.

Une bonne technique pour bien saturée votre partenaire durant un cunnilingus est de lui croiser les bras dans dos et de le tenir avec vos deux mains, comme si elle était menottée.

Aussi, si vous aimez tous les deux les jeux érotiques, vous pouvez même aller plus loin et l’attacher avec une corde, ou avec des menottes.

Chez certaines femmes, la sensation de soumission totale à l’homme est un incroyable aphrodisiaque, en témoigne le succès de nombreux romans érotiques comme 50 nuances de Grey !

Alors, tant que cela reste entre adultes consentants, pourquoi ne pas donner à votre partenaire ce qu’elle aime et pousser le vice un peu plus loin !?

  • Vous pouvez jouer avec ses fesses

J’ai également constaté que beaucoup de femmes aimaient que l’on joue avec leurs fesses pendant un cunnilingus, et pendant l’amour en général.

Quand vous les pressez avec vos mains, que vous les agitez, enfoncer vos ongles ou mettez de petites claques dessus (sans lui faire mal évidemment), certaines femmes ressentent de l’excitation et éprouvent encore plus de plaisirs !

Si vous êtes en position « classique » : elle allongée sur le dos et vous sur le ventre, entre ses cuisses – vous pouvez lui presser les fesses et les malaxer.

Il existe aussi d’autres positions que vous pouvez intégrer lors du cunnilingus qui vous permettent de pouvoir jouer facilement avec ses fesses.

Vous pouvez par exemple :

– La mettre à quatre pattes devant vous,

– La faire aller au-dessus de vous,

– Ou vous mettre dans la fameuse position « 69 ».

En plus de vous occuper de son clitoris, peut-être que votre partenaire appréciera aussi que vous prêtiez attention à ses fesses de temps à autre !

Commandez le guide ultime du cunnilingus

La faire participer

comment-faire-cunnilingus

Toutes les femmes sont différentes et aiment pratiquer le sexe différemment.

Certaines femmes aiment être passives et vous laisser tout faire. D’autres, au contraire, préfèrent être actives et participatives.

Si votre partenaire fait partie de cette seconde catégorie, il n’y a aucune de raison de ne pas lui donner « un peu de travail » pour qu’elle participe elle aussi.

La position par excellence qui permet à la femme de participer est celle du 69, ou ses variantes.

Pendant que vous lui faites un cunnilingus, elle peut également vous faire une fellation.

Pour certaines femmes, c’est très excitant de prendre du plaisir et d’en donner à la fois.

Le seul point négatif, c’est que la faire participer peut l’empêcher d’être assez concentrée sur son plaisir pour ressentir un orgasme.

Cependant, vous pourrez toujours changer de position entre temps, et la remettre sur le dos, pour l’amener véritablement à l’orgasme ensuite.

Elle sur vous

Une autre option qui permet aux femmes de participer davantage est celle où elle se met sur vous, votre tête entre ses cuisses, afin qu’elle puisse bouger et vous guider.

La spécificité de cette position, c’est qu’elle met la femme dans une situation de dominance.

Certaines femmes aiment beaucoup cela, d’autres préfèrent se sentir soumise et rester passive. Idem pour les hommes.

Mais cela peut être une bonne position si elle aime. Ou plus simplement, une option qui permette d’intervertir les rôles de temps en temps, pour amener un peu de variété.

Double stimulation

sexy cunilingues

Enfin, vous pouvez à la fois stimuler son clitoris et son point G, en utilisant votre langue et vos doigts en même temps.

Là encore, l’efficacité de cette technique dépend principalement de votre partenaire.

Tandis que cela accentue considérablement le plaisir de certaines, il peut aussi le réduire.

Vous devez donc vous adapter en fonction de votre partenaire et de ses goûts.

Comment faire :

Pendant que vous lui faites un cunnilingus, vous pouvez insérer un doigt (bien lubrifié) à l’intérieur de son vagin, et commencer à caresser délicatement son point G avec la surface lisse de votre index ou majeur.

Faites de légers mouvements de va et vient, avec le doigt légèrement courbé.

Vous devriez facilement reconnaître son point G à sa texture particulière, que certains comparent à celle d’une fraise (quoi que la texture puisse varier d’une femme à l’autre), et qui se trouve à environ 3 centimètres à l’intérieur de son vagin, sur la paroi supérieure.

Je vous recommande de synchroniser la stimulation du clitoris et celle du point G.

Après quelques minutes de stimulation, vous pouvez également essayer d’insérerez un second doigt. Certaines femmes préfèrent…

En général, je commence à stimuler avec mon index (c’est mon doigt le plus habile pour caresser), puis j’insère ensuite délicatement mon majeur en plus (bien lubrifié), après 2 ou 3 minutes. C’est une autre façon d’intensifier la stimulation.

Mais si votre partenaire n’a pas l’air d’apprécier, retirez-le immédiatement !

Il faut savoir s’adapter en fonction des préférences de sa partenaire, et non pas répéter bêtement un conseil qui ne s’applique pas dans tout cas de figure.

Concernant les positions

Pour la plupart des femmes, la position classique, allongée sur le dos, est la plus efficace pour donner un orgasme.

Ce n’est pas par hasard si elle est la plus populaire !

Cependant vous avez bien d’autres options, notamment celles que j’ai évoqué juste avant dans l’article.

Lors d’un rapport sexuel, vous pouvez en utiliser plusieurs.

Par exemple, en favoriser une ou deux pour les préliminaires, d’autres si vous décidez de refaire un cunnilingus après la pénétration, etc. Si vous utilisez des positions avancées du Kama Sutra qui peuvent fatiguer votre compagne, vous pouvez lui permettre de faire une pause plaisir avec un cunnilingus.

Toutes les femmes sont également différentes et certaines peuvent préférer certaines positions à d’autres. Il est important d’en tenir compte.

Vous devez apprendre à connaître votre partenaire, communiquer avec elle, notamment après le sexe, afin de savoir ce qu’elle aime/n’aime pas, et pouvoir vous adapter à elle.

Amener sa partenaire au point de non-retour !

fille sexy sexeAu fur et à mesure que votre partenaire se rapproche de l’orgasme, vous devez trouver le bon rythme et la bonne stimulation pour l’y amener.

Souvent, cette stimulation peut prendre deux formes différentes, totalement opposée :

  • Soit vous pouvez amener votre partenaire au point de non-retour en intensifiant au maximum la stimulation, en allant le plus vite avec votre langue, et mettant plus de pression.
  • Soit, à l’inverse, vous pouvez l’amener au point de non-retour en ralentissant la cadence. Si vous stimulez son clitoris lentement à partir de la partie épaisse de votre langue, jusqu’à la pointe, vous pouvez amener (lentement mais sûrement) votre partenaire à l’orgasme.

Encore une fois, l’option à prendre dépend uniquement de votre partenaire.

  • Certaines femmes pourront atteindre l’orgasme si vous accélérez.
  • D’autres si vous ralentissez.
  • Certaines pourront être moins difficile, et être en mesure de l’atteindre avec l’une ou l’autre de ces options.

Mais souvent, il faudra choisir entre l’une de ces deux extrémités.

Conclusion

comment faire un cunniA présent vous connaissez les prérequis (l’endurance de votre langue) et les principales techniques pour faire un bon cunnilingus.

Il ne vous reste plus qu’à mettre toutes ces informations en pratique !

Cela vous sera très utile aussi bien pour préparer votre partenaire à la pénétration (préliminaires) que pour lui donner des orgasmes facilement et à tous les coups.

Cependant, n’essayez pas de faire plus compliqué qu’il ne le faut en empilant tous ces conseils en même temps, ou de les appliquer sans prendre en compte la personne qui est avec vous. Ce serait contre-productif.

Ne voyez pas toutes ces techniques comme des « trucs à empiler » les uns sur les autres, mais plutôt comme les composantes d’une caisse à outil.

  • Elles peuvent être utiles dans certaines situations, et pas du tout dans d’autres.
  • Elles peuvent être adaptées à une partenaire sexuelle, et pas à une autre (selon leurs préférences et personnalités).

Les mots-clés sont PATIENCE, SIMPLICITE et ADAPTATION.

Si [1] vous pouvez stimuler votre partenaire plusieurs minutes, [2] que vous êtes capable de sélectionner quelques bonnes techniques (qui ont un effet positif sur elle et accélère son orgasme) : la simplicité sera souvent la voie la plus efficace pour l’amener à l’orgasme.

Il ne sert à rien d’effectuer toute une série de techniques, même si elles sont excellentes.

Ce n’est pas le nombre de techniques qui compte, uniquement comment vous les faites et sur qui.

Mieux vaut en utiliser une ou deux, et garder les autres sous la main pour la prochaine fois (comme « petites surprises »).

Vous devez aussi trouver lesquelles marchent le mieux avec votre partenaire. Pour cela, prêter attention à la manière dont votre partenaire réagit, et communiquer avec elle après, seront essentiels.

Commandez le guide ultime du cunnilingus

N’hésitez pas non plus à faire ce que vous aimez faire !

Il est essentiel que vous pratiquiez le cunnilingus par plaisir et non pas « devoir » envers votre partenaire. Ne vous mettez pas la pression pour faire des choses censées être plus efficaces. Faites ce que vous aimez, et avec ce que vous vous sentez le plus à l’aise.

ClassementSites coquinsAvisAccès
1b
casual dating-logo-comparatif-avis★★★
★★
Voir le site
2b
libertiine-logo-comparatif-avis★★★
★★
Voir le site
3brencontres-locales-logo-comparatif-avis★★★
★★
Voir le site


Recevez notre e-Book gratuitement

Entrez votre email pour recevoir gratuitement notre e-Book : "Comment faire l'amour ?"

00
Days
04
Hours
12
Minutes
47
Seconds