Dossier Sextoy ! Tout savoir de ces jouets coquins !

En rôdant sur la page jouet sexuel de wikipédia un soir, j’ai découvert qu’une étude sur les comportements sexuels humains avait été réalisée au cours des années 2000.

Celle-ci est arrivée à la conclusion suivante : se caresser les parties érogènes – autrement dit, celles qui ont la particularité de procurer du plaisir sexuel – est parfaitement naturel chez l’humain.

La raison principale à ce comportement (je la donne avec approximation car je ne suis pas neuroscientifique), c’est qu’il en ressort une récompense directe : un plaisir sexuel.

Quand le cerveau reçoit plusieurs fois une récompense en retour d’une action, cela créé un renforcement dans l’envie de reproduire l’action pour éprouver la récompense. C’est ce mécanisme que la nature utilise pour nous inciter à adopter certaines habitudes et désirer éprouver certaines expériences ou sensations (confort, rapport sexuel, plaisir gustatif, etc.) C’est aussi par ce même mécanisme que se forment les addictions.

On sait tous que le sexe entre deux partenaires est tout à fait naturel. Mais jusque-là, il ne m’était jamais venu à l’esprit que la masturbation, quelle que soit la forme qu’elle prend, pouvait l’être tout autant.

Certains s’offusquent des milliards d’euros engrangés par des industries comme celle de la Pornographie et du Sextoy. Mais, en y réfléchissant davantage, cela n’a ABSOLUMENT rien de surprenant.

Nous aimons nous procurer du plaisir sexuel, qu’on soit accompagné… Ou seul. Nous avons toujours aimé cela, et nous aimerons certainement toujours, quelles que soient les mœurs sociales en vigueur.

Si vous êtes un homme hétérosexuel comme moi, vous êtes – ou avez été – probablement plus attiré par la pornographie pour vous adonner aux plaisirs sexuels solitaires.

Le plus souvent, la masturbation, disons « traditionnelle », suffit aux hommes. Nous ne voyons en général que peu d’intérêt, voire aucun, à acheter et utiliser des jouets sexuels pour nous masturber.

En fait, nous y sommes tellement indifférents qu’il nous vient rarement à l’esprit que les sextoys peuvent être d’excellents outils pour sublimer votre vie sexuelle.

L’émergence du marché du sextoy ces dernières décennies peut nous être largement profitable, même si nous ne sommes pas amateurs de masturbation avec ce genre d’accessoires.

La vaste de gamme de jouets érotiques et sexuels qui existent aujourd’hui peuvent pimenter les rapports sexuels avec sa partenaire (ou ses partenaires), et permettre de faire passer sa vie sexuelle à un niveau supérieur.

Si vous n’avez encore jamais cru utile d’utiliser des jouets AVEC votre partenaire, cet article va (je l’espère) vous faire changer d’avis. Vous allez y découvrir un tas de pistes pour utiliser des sextoys en complément dans vos ébats amoureux, et prendre et donner encore plus de plaisir. Si vous avez déjà une connaissance en la matière, pourquoi ne pas faire un tour du côté de notre sélection des sextoys les plus extravagants.

plaisir sexuel

Le sextoy en quelques mots…

Qu’est-ce qu’un sextoy ?

C’est un jouet…

Mais pas n’importe lequel !

C’est un jouet prévu essentiellement pour prendre (ou donner) du plaisir sexuel.

Il en existe une variété presque innombrable.

Une large quantité de jouets ont été prévus essentiellement pour le plaisir des femmes, parmi lesquels vous pouvez retrouver :

  • le godemiché ;
  • le vibromasseur ;
  • le canard vibrant ;
  • les boules de geisha ;

…et bien d’autres encore.

Il existe aussi, mais à moindre échelle, des sextoys conçus pour les hommes : le « fleshlight » (un objet en forme de tube qui imite la texture du vagin) ou des mannequins en silicone par exemple.

Beaucoup parmi ces sextoys ont été créés pour se masturber seul mais peuvent néanmoins être utilisé à deux, pour caresser ou masturber son/sa partenaire sexuel(le).

Il en existe aussi de nombreux autres jouets spécialement créés pour égayer les préliminaires et/ou les rapports sexuels.

Dans cette dernière catégorie, j’inclus une large gamme d’accessoires différents tels que :

  • les menottes, les colliers et laisses, les « piloris » – très populaires chez les amateurs de « BDSM » (sadomasochisme) ;
  • les lubrifiants, les huiles de massage, les tenues ou déguisements « sexy » ;
  • les godemichés doubles, et gode ceinture (pour les rapports sexuels lesbiens)
  • etc.

Pour résumer, il existe des sextoys pour tous les genres et tous les goûts, à tel point qu’il serait très TRES long d’en donner une liste exhaustive.

Sextoy story

De prime abord, on pourrait croire l’usage du sextoy récent. Du moins, c’est ce que je pensais avant de m’intéresser de plus près à son histoire.

Mais figurez-vous qu’en réalité, le sextoy n’a fait qu’être démocratisé ces quelques dernières décennies ; Il existe en réalité depuis TRÈS longtemps.

En fait, le jouet sexuel remonterait à l’antiquité.

Non, vous ne rêvez pas ; j’ai bien dit à l’antiquité !

Des textes hébreux et égyptiens, datant de plusieurs milliers d’années rapportent que les femmes se servaient déjà d’objets pour se procurer du plaisir sexuel solitaire.

Peut-être même que l’invention du jouet sexuel daterait de la préhistoire, comme j’ai pu le lire dans cet article sur l’histoire du sextoy.

Du reste, la libération sexuelle et les avancées technologiques ont permis la commercialisation et la modernisation du sextoy, pour en arriver à toute cette kyrielle de possibilités qu’on connaît de nos jours.

Aujourd’hui, avouons-le, le sextoy fait partie de nos usages courants.

Une étude rapporte que 53% des femmes, disent se masturber avec un vibromasseur [*] (plus de la moitié !), et de plus en plus d’hommes et de femmes en utilisent, aussi bien en solitaire  que lors de rapports sexuels en couple.

Seul ET à plusieurs

japi2-550x356Le sextoy a la réputation de n’être qu’un objet de plaisir solitaire.

C’est probablement la raison pour laquelle parler de son utilisation reste assez tabou et peut mettre mal à l’aise : on l’associe très souvent à la masturbation.

Mais c’est une erreur de croire que ce n’est QUE cela.

Le sextoy peut AUSSI s’avérer très intéressant pour faire l’amour.

A titre personnel, je ne me suis intéressé au sextoy que lorsque j’ai commencé à le percevoir comme un supplément lorsque j’ai des rapports sexuels avec une femme, et non comme quelque chose qui les remplace.

C’est un « plus » qui ajouter de la variété, de l’excitation et du plaisir.

Vous pouvez utiliser plein d’accessoires, lors des préliminaires, pour chauffer votre partenaire et la préparer avant de débuter la pénétration, et/ou durant l’acte sexuel pour échapper à la routine, ressentir et faire éprouver des sensations différentes, et lui faire atteindre l’orgasme.

C’est dans ce contexte que j’ai découvert l’utilité du sextoy, et c’est dans ce but que je le recommande vivement.

Le sextoy : un supplément, pas un substitut.

L’emploi de sextoys a été une grande révélation pour moi.

Il y a maints contextes pour lesquels des jouets érotiques et sexuels peuvent s’avérer profitables.

  • Pour installer des jeux de rôle et/ou ajouter une touche d’originalité et de variété ;
  • Pour préparer sa partenaire à la sodomie ;
  • Pour commencer à lui donner du plaisir durant les préliminaires, juste avant de commencer à la pénétrer ;
  • Pour prolonger le rapport sexuel : si vous avez mis moins de temps à venir que votre partenaire, vous pouvez prolonger la durée du rapport sexuel avec un sextoy jusqu’à ce qu’elle atteigne l’orgasme à son tour (ou qu’elle puisse en avoir plusieurs autres.)

On peut vraiment prendre du plaisir à utiliser différents types de sextoys pendant l’amour, et obtenir de multiples bénéfices.

Avec certaines femmes, l’utilisation de sextoy est même le seul moyen de les faire parvenir à l’orgasme.

Et, même si en tant qu’homme nous n’y percevons pas d’avantages directs (on utilise la plupart du temps les sextoys pour donner du plaisir à notre partenaire et non pour en prendre nous-même), à partir du moment où l’on prend du plaisir à donner du plaisir à sa partenaire, on peut trouver une excitation supplémentaire à utiliser un sextoy sur elle, ou à la regarder se donner du plaisir avec.

Différentiation

japi1-550x356

Messieurs, laissez-moi vous avouez un petit secret bien gardé :

LES FEMMES ADORENT LES SEXTOYS !

Vous seriez surpris de savoir combien de femmes, même celles que vous compteriez parmi les plus prudes, planquent un ÉNORME gode de 30 centimètres dans leur placard !

Chez les femmes, le sextoy est à peu près l’équivalent du porno chez les hommes. Elles en parlent entre elles, et certaines en utilisent régulièrement.

Il est donc tout aussi naturel qu’elles apprécient qu’on les utilise sur elles quand on leur fait l’amour.

C’est quelque chose que beaucoup d’hommes ignorent.

Et parce qu’ils ne le savent pas, ils perdent une bonne occasion de se différencier de la masse des autres hommes.

Si vous faites partie de ces nombreux hommes qui n’utilisent jamais d’accessoires avec leur copine / femme / maîtresse, et qu’après avoir lu cet article vous changez de catégorie, vous y gagnerez beaucoup.

Croyez-moi !

En matière de sexe, l’originalité compte !

Le succès des romans érotiques tient souvent au fait que dans ces histoires, un homme (sexuellement expérimenté) initie une femme à des pratiques sexuelles hors du commun.

Les femmes détestent la routine, y compris sexuelle. Elles veulent de la variété, découvrir de nouvelles choses.

Si vous leur offrez une expérience sexuelle différente de toutes celles qu’elle a connu auparavant avec ses autres amants, vous passerez plus facilement pour « un excellent coup », et il aura bien plus de chances qu’elle veuille coucher à nouveau avec vous plus tard, s’attache à vous, et même se souvienne de vous très longtemps après.

Utiliser des sextoys est une bonne façon de se démarquer et d’être un amant original.

Bien sûr, vous n’avez pas à utiliser toute une caisse à outils de sextoys derniers cri…

En fait, même avec quelques accessoires basiques (par exemple une paire de menottes, de l’huile massage, un bandeau que vous lui accrochez sur la tête, un vibromasseur, etc.) vous êtes déjà plus original que la plupart des autres hommes.

La plupart des hommes sont chiants au lit et se contentent de pratiques sexuelles très basiques.

Même si vous n’en voyez pas l’utilité pour vous seul, je recommande fortement de vous servir de jouets érotiques et sexuels, ne serait-ce qu’épisodiquement ! 

Le Sextoys durant les préliminaires

jouets erotiques

Il y a plusieurs sextoys que vous et votre partenaire pouvez utiliser lors des préliminaires.

  • Vous pouvez par exemple caresser son clitoris à l’aide d’un jouet vibrant (canard vibrant, vibromasseur, etc.) tout en l’embrassant et/ou en lui caressant d’autres partie du corps.

C’est une très bonne façon d’éveiller son excitation et son plaisir.

C’est aussi une excellente manière de faire la transition entre les simples caresses et baisers de début des préliminaires et la pénétration.

  • Vous pouvez utiliser un sextoy tout en lui faisant un cunnilingus ou lorsque que vous la doigtez.

Vous pouvez tout à fait exécuter normalement votre cunnilingus, puis insérer en plus un jouet (un godemiché par exemple) à l’intérieur de son vagin pour la stimuler à deux endroits différents en même temps.

Ou vous pouvez, au contraire, stimuler son clitoris avec un vibromasseur (ou lui demander de le faire à votre place) pendant que vous caressez son point G avec vos doigts.

  • Il y a aussi d’autres accessoires qui peuvent être largement utilisés lors des préliminaires.

Si vous et votre partenaire êtes des amateurs de jeux de rôles, vous pouvez utiliser des déguisements (la faire se déguiser en infirmière sexy par exemple), des menottes, de la corde, etc.

Si vous vous sentez encore un peu mal à l’aise avec ce genre d’accessoires, ou si vous voulez commencez plus doucement, vous pouvez aussi avoir recours à des marchandises érotiques plus « soft. »

Des huiles de massages par exemple (il en existe de plein de sortes.)

Si vous trouvez vos préliminaires trop routiniers ou platoniques, ce genre de suppléments peut être un moyen formidable de réveiller à nouveau l’excitation sexuelle.

De plus, un peu de nouveauté fun ne fera pas un mal ; cela renforcera votre complicité sexuelle.

Avec toute cette gamme d’accessoires, un tas de possibilités s’offrent à vous lors des préliminaires !

Durant l’acte sexuel

sextoy a deux

Et pourquoi ne pas également utiliser des accessoires durant l’acte ?

Un plug anal, un vibromasseur, un anneau vibrant, etc.

A l’heure d’aujourd’hui, il n’y a absolument aucune raison de ne pas utiliser des accessoires pour faire l’amour à sa copine.

  • Si vous êtes fatigué et souhaitez continuer à occuper votre partenaire le temps de reprendre votre souffle, ou si vous sentez que vous vous apprêtez à jouir trop tôt…
  • Si vous avez envie de varier un peu, ajouter une touche de fantaisie supplémentaire, donner des stimulations multiples et/ou différentes à votre partenaire…

…Ou pour n’importe quelle autre raison : vous pouvez toujours vous servir de sextoys !

En outre, comme pour les préliminaires, vous pouvez utiliser un ou plusieurs sextoys en complément, pendant que faites l’amour.

Les autres avantages

(1) Pour la sodomie

C’est aussi une excellente option pour préparer une femme à la sodomie.

Un sextoy, comme le plug anal, peut vous aider à détendre les muscles sphincters de votre partenaire pour que la pénétration de l’anus se fasse beaucoup plus facilement.

(2) Pour exciter davantage

Pour attiser votre excitation, vous pourriez demander à votre partenaire de « jouer avec un sextoy » ; de simuler une fellation par exemple, ou de se caresser avec devant vous.

Et c’est sans parler des différents accessoires qui peuvent aussi faire incroyablement grimper votre excitation et celle de votre partenaire, dont vous pouvez faire usage durant la pénétration : des menottes, des fouets, des cordes, un bandeau, etc.

Quand il s’agit d’utiliser des jouets et accessoires durant l’amour, la seule limite est votre imagination !

Quel(s) sextoy(s) utiliser ?

Suffisamment convaincu pour tenter l’expérience ?

Parfait !

Maintenant, la nouvelle question qui se pose c’est : quel(s) sextoy(s) utiliser ?

J’imagine que, si vous êtes novice, vous devez vous sentir un peu noyé dans cet océan de produits, accessoires et gadgets…

Et c’est tout à fait normal.

Alors afin de compléter ce dossier, voyons quels sont les différents types de sextoys existant.

Par où commencer ?

Plutôt que de faire la revue de tous les sextoys existants, ce qui ne servirait de toute évidence pas à grand chose, je vais plutôt faire un descriptif des quelques jouets sexuels les plus populaires, basiques et faciles d’utilisation qu’on trouve en sexshop.

Pour commencer, pas besoin de se munir de « bidules » multifonctions dont on sait à peine à quoi ça sert et comment ça marche.

Autant s’initier avec les valeurs sûres, puis prendre le temps d’explorer et de faire connaissance avec toutes les autres alternatives plus « avancées » qu’il est possible d’utiliser pour égayer ses parties de jambes en l’air.

(Afin que vous ayez une bonne idée de ce à quoi ressemblent les sextoys que je m’apprête à décrire, je me suis permis de mettre quelques liens vers des sites commerciaux.)

vibromasseur sextoyLe vibromasseur

Le vibromasseur est un sextoy dont la principale caractéristique est de vibrer. D’où son nom ! Cette particularité lui permet de faire ressentir des sensations uniques, que vous ne pourriez pas donner vous-même avec votre pénis, votre langue ou vos doigts.

C’est un appareil électrique qui fonctionne avec des piles ou une batterie rechargeable.

Voir ici un exemple de vibromasseur

Si je devais conseiller un sextoy pour démarrer, je recommanderais celui-ci.

Le vibromasseur basique est très simple d’utilisation, et peut à la fois être utilisé pour pénétrer votre partenaire, caresser son clitoris et toute la zone autour du vagin.

Il existe des vibromasseurs sous un tas de formes différentes, avec des vitesses et une intensité de stimulation maximum propre plus ou moins intéressantes pour chaque usage.

Le mieux est de s’initier à son utilisation avec la gamme basique dans un premier temps, et éventuellement en utiliser des plus performants, multifonctionnels et originaux ensuite.

Quelques conseils d’utilisation :

  • Demandez à votre partenaire de se positionner sur le dos, comme si vous vous apprêtiez à la pénétrer dans la position du missionnaire. Cette posture s’avère souvent être la plus pratique et efficace pour donner du plaisir à une femme en la caressant et en la pénétration avec un vibromasseur ou un godemiché.
  • Démarrer avec une puissance de stimulation TRES modérée. Et, sauf si votre partenaire le supporte et vous le demande, éviter de mettre le vibromasseur à pleine puissance. On tombe souvent dans le piège de mal stimuler le clitoris en mettant trop de puissance dès le départ, ce qui peut être assez désagréable pour sa partenaire.
  • Le vibromasseur peut être utilisé pour la pénétration anale. Pour des raisons d’hygiène, ne l’utilisez pas à la fois pour l’anus et le vagin. Si vous pénétrez l’anus de votre partenaire avec, nettoyez-le avant de le réinsérer dans son vagin.
  • Enfin, votre partenaire peut aussi l’utiliser sur VOUS ; non pas nécessairement pour vous le mettre dans les fesses et stimuler votre prostate… (il parait que cela produit des sensations très agréables, mais beaucoup d’homme sont réticents à ce genre de pratique) Mais plutôt pour vous masser les
  • Elle peut aussi utiliser le vibromasseur durant la pénétration, en se massant le clitoris avec.

Le godemiché.

C’est sans conteste le sextoy le plus populaire avec le vibromasseur.

Le godemiché est un sextoy en forme de sexe masculin, le plus souvent fait de silicone ou d’une matière similaire.

En général, il est plus grand que le vibromasseur.

En voici un exemple ici.

Pour un premier pas dans le monde du sextoy, plutôt que de démarrer tout de suite avec un sextoy très complexe, il peut être judicieux d’utiliser celui-ci, car il est très simple de comprendre comment l’utiliser : simplement en faisant des « va-et-vient » classiques, comme avec son pénis.

C’est beaucoup plus facile à utiliser que n’importe quel autre jouet, et il vous donnera probablement la confiance et l’expérience suffisante pour franchir une nouvelle étape et en utiliser d’autres plus originaux.

Voici quelques suggestions d’utilisation :

  • Si vous l’utilisez durant les préliminaires, ne l’insérez pas directement dans le vagin de votre partenaire. Servez-vous en d’abord pour caresser les zones autour : sa vulve, son clitoris, etc., en prenant bien soin de le lubrifier avant.
  • Ensuite, tout en vous assurant qu’il est encore bien lubrifié, insérez très délicatement le godemiché dans son vagin. Surtout, n’y allez pas comme une brute. Et prenez-en un d’assez petit calibre ; pas ceux, énormes, de 40 cm de longueur avec une grosse circonférence !
  • Vous pouvez l’utiliser pour l’anus, pour préparer la sodomie, de la même façon : c’est-à-dire en l’insérant lentement et délicatement. Certains types de godemichés sont conçus spécifiquement pour la pénétration anale, comme le « Plug anal » ; Il peut être judicieux d’utiliser ceux-là pour ça. Comme pour le vibromasseur, veillez à ne pas l’utiliser à la fois pour l’anus et le vagin.
  • Vous pouvez utiliser le godemiché pour exercer une double pénétration sur votre partenaire. Par exemple : pénétrer son vagin avec votre pénis, et son anus avec le godemiché. Ou vice versa.
  • Votre partenaire peut également l’utiliser sur elle pendant qu’elle vous fait une fellation, ou pendant que vous la caressez et l’embrassez.
  • Il existe aussi des godemichés vibrants, dont le plus connu est le Rabbit ; avec une partie qui permet de pénétrer le vagin et une autre qui stimule le clitoris ou l’anus.

L’Anneau vibrant

anneau vibrantUn peu moins connus que les deux sextoys précédents, l’anneau vibrant est néanmoins une valeur sûre pour accentuer le plaisir durant ses rapports sexuels.

Comme son nom l’indique, il prend la forme d’un anneau qui se porte autour du pénis. Et sa particularité est de vibrer, à l’instar du vibromasseur.

Bien qu’il s’agisse d’un sextoy pour homme, il a été conçu spécialement pour donner du plaisir sexuel aux femmes, en massant les zones autour du vagin, en particulier le clitoris, grâce à ses vibrations.

Sa forme traditionnelle ressemble à celle sur cette image.

Mais on peut en trouver d’autres sous des aspects différents en regardant çà et là dans des rayons de sexshops ou des boutiques en ligne.

Comme celui représenté sur cette image par exemple.

Ou plus fantaisistes comme celui-là.

Rien d’autre de particulier à ajouter, si ce n’est qu’il peut falloir un certain temps d’adaptation pour s’habituer à faire l’amour à une femme en portant cet objet autour de son sexe.

Car en effet, cela peut donner des sensations étranges ou même un peu gênantes de prime abord.

Aussi, pour bien utiliser cet accessoire, vous devez pénétrer votre partenaire un peu différemment qu’à votre habitude : avec une vitesse de pénétration plus lente, et en vous « appuyant » plus longtemps contre votre partenaire pour qu’elle puisse sentir durant plusieurs secondes les vibrations masser son clitoris et les autres zones autour de son vagin.

Les accessoires érotiques de domination

La domination sexuelle, qu’elle soit dans un sens ou dans l’autre, peut être excitante et amusante pour les deux partenaires.

C’est la raison pour laquelle certains accessoires dont j’ai parlé précédemment – les menottes, les bandeaux, ou les cordes – se vendent en grande quantité dans les sexshops.

Utiliser ces objets avec votre partenaire, quand la complicité sexuelle entre vous est bonne, peut être un autre moyen de la stimuler émotionnellement et de lui donner davantage de plaisir.

En plus, vous pouvez facilement les ajouter en complément des autres sextoys que nous avons vu précédemment.

Voici un bref résumé des accessoires de domination les plus courants :

  • Le bandeau :

Mettre un bandeau autour du visage peut être un petit jeu érotique très excitant, en particulier pour les femmes qui vivent le sexe de manière plus sensorielle que les hommes (qui sommes plutôt excités par le sens visuel.)

Quand votre partenaire a les yeux bandés, elle est se demande constamment ce que vous allez lui faire, et quand cela va arriver. Cela créé du suspens et de l’anticipation.

Si vous vous débrouillez bien, en la faisant languir suffisamment, en lui donnant la forte envie de savoir ce que vous allez lui faire, vous pouvez la rendre folle d’excitation !

  • Les menottes :

Attacher votre partenaire avec des menottes, ou la laisser vous attacher, installe un rapport de domination.

Le partenaire attaché étant en position de faiblesse vis-à-vis de celui qui est libre. En quelque sorte, il est à sa merci.

  • La corde :

La corde est en tout point similaire aux menottes : elles installent un rapport de domination. A ceci près que la sensation – aussi bien physique que psychologique – est souvent différente.

Certaines personnes préfèrent être menottées, d’autres préfèrent être attachées avec de la corde, et quelques-uns y sont tout à fait indifférents.

Vous n’êtes pas forcé d’acheter de la corde au rayon bricolage comme dans 50 nuances de Grey… Vous pouvez aussi vous servir d’autres objets, comme des cravates par exemple, en guise de corde !

La seule condition est que cet objet ne risque pas d’irriter ou de blesser l’un de vous.

Bonus : une bonne huile de massage !

Pour moi, l’huile de massage est sans doute le complément érotique le plus sous-côté pour les préliminaires.

Contrairement aux hommes, le corps tout entier de la femme est érogène. Et bien qu’elle ne puisse souvent atteindre l’orgasme qu’à la stimulation de quelques endroits spécifiques, chaque partie de son corps (son dos, des épaules, ses seins, ses hanches, ses fesses, etc.) est potentiellement source de plaisir.

Un bon massage, bien fait, excite beaucoup les femmes.  Cela les prépare comme rien d’autre à la pénétration.

Vous pouvez le faire en tout début de préliminaire, le poursuivre tout en pénétrant ou massant votre partenaire avec vos doigts ou un sextoy.

Certaines huiles sont très basiques et ne servent qu’à masser…

D’autres, comme celle-ci que je vous recommande a, en plus, comme particularités supplémentaires d’être :

  • Comestible – c’est à dire que vous pouvez lécher, embrasser et/ou mordiller votre partenaire pendant que vous lui faites le massage.
  • Chauffante – c’est à dire qu’en soufflant sur les parties de son corps enduites d’huile, elle ressentira une sensation de chaleur.

Cela vous permet de procurer plus de sensations lors du massage.

Un autre avantage : l’huile de massage peut également servir de lubrifiant.

Enfin, masser avec de l’huile (surtout celles qui ont une odeur apaisante) permet de relaxer la fille.

Si votre partenaire est inexpérimentée et ressent de l’anxiété sexuelle, la masser avec de l’huile peut l’aider à lâcher prise plus facilement et rapidement, et aussi réussir à lui faire prendre un plaisir qu’elle n’aurait certainement pas ressenti avec des préliminaire plus « classiques. »

accessoires sexuelle

Pour résumer

Les sextoys ne sont pas seulement des jouets sexuels qui ont pour vocation de vous permettre de prendre du plaisir solitaire.

Ce sont aussi des instruments qui vous permettent de rendre la relation sexuelle avec votre partenaire encore plus amusante, excitante et plaisante !

Il s’agit de voir le sextoy non plus comme un produit de remplacement, comme vous avons trop tendance à le faire, mais comme UN SUPPLEMENT (la « cerise sur le gâteau » en quelque sorte.)

C’est un PLUS qui fera passer vos relations amoureuses et sexuelles à un niveau supérieur !

Vous souhaitez égayer davantage vos ébats amoureux ?

sextoy coupleApporter une touche de nouveauté et d’originalité à votre vie sexuelle ?

Un peu plus de débauche ?

Vous différencier facilement de la masse des autres hommes ?

Réussir à donner du plaisir sexuel à votre partenaire à chaque fois, même si elle a des difficultés à jouir lors d’un rapport sexuel « classique » ?

Alors agrémentez votre vie sexuelle de jouets sexuels et autres produits érotiques !

Vous verrez, vous ne le regretterez pas ! Si en plus vous êtes un expert du Kama Sutra, vous aurez vite fait le lien entre sextoys et positions éxotiques ;-). De quoi encore multiplier les possiblités de situation érotique.