Sodomie : Pourquoi les filles ont mal ? (au début)

ClassementSites sérieuxAvisAccès
1parship★★★
★★
Voir le site
2
meetic logo★★★
★★
Voir le site
3attractiveworld★★★
★★
Voir le site

La sodomie, ou pénétration anale, reste un sujet tabou pour beaucoup de femmes. Pour certaines, il s’agit d’une question de principes ou de timidité. Mais une fois que vous lui aurez fait accepter la sodomie, il reste la question de la douleur. Mais alors pourquoi les filles ont souvent mal pour leur première fois ? C’est comme pour bien faire l’amour, une bonne sodomie s’apprend.

 

Sodomie : Une expérience à tenter

La sodomie, même si on n’en parle pas toujours ouvertement, reste une expérience qui tente de nombreuses femmes. D’ailleurs, lorsque ces dernières font entièrement confiance à leur partenaire et lorsqu’elles se (re)lâchent, elles sont généralement agréablement surprises du résultat. Quoi qu’il en soit, les filles ont souvent mal lors de la sodomie, surtout la toute première fois. Cependant, il est possible d’amoindrir la douleur en se préparant correctement.

 

La première fois

La toute première pratique de la sodomie implique habituellement une douleur pour la femme, mais elle est généralement atténuée lorsqu’elle est consentante, motivée et détendue. Mais si ça fait mal, c’est tout à fait normal. En effet, il faut rappeler que l’anus est un orifice qui n’est pas conçu naturellement pour une pénétration. D’où la nécessité d’une excellente préparation avant de se lancer. Les préliminaires se révèlent notamment indispensables et l’excitation doit être à son comble.
Dans tous les cas, une chose est certaine : c’est une pratique qui a finalement procuré bien des plaisirs aux personnes qui l’ont déjà mis en application. En définitive, la première pénétration anale reste décisive. Si tout se déroule bien, vous pourrez instaurer la sodomie dans vos rituels intimes.

 

03b975e77875998ba1e2f9085d0c1b2e.wix_mp_1024

En savoir plus sur la sodo ? Voici notre guide complet !

Astuces pour prévenir la douleur

Pour une sodomie parfaite, l’homme doit donc obligatoirement procéder aux préliminaires parfaits et faire preuve d’une grande patience. Il faut notamment insister au niveau de la zone ciblée. Monsieur doit ainsi caresser tendrement les fesses et plus particulièrement l’anus. Dans tous les cas, il est essentiel que la femme soit bien décontractée et toujours excitée afin que son ouverture soit bien dilatée. La moindre crispation peut être source de douleur.
Il est vivement recommandé de faire appel à un lubrifiant pour faciliter la pénétration. Et avant la sodomie proprement dite, il faut d’abord insérer doucement un doigt, puis deux et même plus. Le pénis préalablement lubrifié pourra alors s’immiscer en douceur. Attention à ne pas l’introduire entièrement d’un coup : il faut procéder lentement et progressivement avant la pénétration totale.

Les bonnes positions pour réussir une sodomie

Pour ceux qui ne sont pas habitués à la sodomie, la plus simple et la plus pratique des positions à adopter est la levrette (ici pour voir où la pratiquer). Lorsque la partenaire est bien excitée, il ne faut pas hésiter à varier les positions (sans en faire trop). On peut notamment se tourner vers le latéral ou encore le missionnaire. Une fois encore, il faut souligner que les choses doivent se passer en douceur, sans jamais brusquer. Et la meilleure position reste celle qui est la plus confortable et la plus agréable pour les amants.

ClassementSites coquinsAvisAccès
1b
casual dating-logo-comparatif-avis★★★
★★
Voir le site
2b
libertiine-logo-comparatif-avis★★★
★★
Voir le site
3brencontres-locales-logo-comparatif-avis★★★
★★
Voir le site


Recevez notre e-Book gratuitement

Entrez votre email pour recevoir gratuitement notre e-Book : "Comment faire l'amour ?"

00
Days
04
Hours
12
Minutes
47
Seconds