3 règles pour draguer une vendeuse en magasin

Détrompez-vous, vous n’êtes pas le seul à avoir craqué sur la jolie marchande de fleurs, ou la petite blonde du magasin où vous faites vos achats. D’ailleurs les magasins font exprès de recruter des filles très séduisantes pour vous amener à acheter plus facilement. La véritable question dans une telle situation est de savoir comment s’y prendre pour séduire une vendeuse en magasin, particulièrement aux heures de travail. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il est bien possible de séduire une vendeuse pendant qu’elle travail, et voici quelques astuces pour y arriver.

S’adapter au contexte

La première chose à faire logiquement est d’adapter votre technique et surtout votre langage au contexte du magasin en question. La manière de procéder dans une boutique de luxe ne sera certainement pas la même que dans une librairie ou encore à l’épicerie du quartier. Même s’il est vrai que la plupart des magasins sont neutres, il faut savoir y adapter aussi bien le style que le langage, le plus important à cette étape étant de bien saisir le type de fille qui peut travailler dans le magasin en question.

En procédant ainsi, vous saurez calibrer votre jeu de séduction au mieux. A ce propos, il faut savoir saisir le profil de la fille en question, c’est à dire quel type de vendeuse ou d’employée est-elle ? Passionnée ou démotivée ? Si elle est passionnée, vous aurez la facilité de parler du contexte avec elle, étant donné que son job lui plaît. De plus, la boutique dans laquelle ce genre de vendeuse travaille peut vous renseigner à son sujet, particulièrement en ce qui concerne ses préférences. Par contre, si vous avez à faire à une serveuse démotivée, il faudra être patient, sachant qu’elle peut être (à priori) froide avec le client.

draguer une vendeuse

L’approche pour draguer une vendeuse

Commencez par faire un tour dans les rayons, de façon quasi innocente, en vue d’observer discrètement votre cible pendant quelques minutes. Vous prendrez ainsi le temps de repérer quelques détails qui vous permettront de l’aborder de la meilleure des façons. Ainsi, pour l’aborder, choisissez un élément en rapport avec le contexte dans lequel vous vous trouvez.

Vous pouvez également opter pour le prétexte classique de la demande de renseignements ou de conseils pour choisir un article en vente dans le magasin. N’oubliez pas de vous détendre et de vous y prendre avec un peu de plaisanterie. Soyez donc vous-même et drôle, ça facilite le premier contact.

Y aller franc jeu ou pas ?

Comprenez bien qu’une vendeuse en magasin n’est normalement pas là pour se faire draguer. Par conséquent, si vous y allez trop direct et surtout si c’est devant d’autres clients ou l’un de ses collègues, vous avez peu de chance d’obtenir quoi que ce soit. De plus, vous n’êtes certainement pas le premier client à vous intéresser à elle, surtout s’il s’agit d’une belle demoiselle. Vous devez par conséquent y aller en douce, sans brusquer.

Votre conversation à de fortes chances de débuter sur le sujet des produits qu’elle essaye de vendre, donc demandez lui assez vite son avis personnel, ce qu’elle préfère, ce qu’elle choisirait elle et comment elle l’utiliserait dans la vie de tout les jours. Vous la ferez ainsi doucement sortir de son rôle de vendeuse. Assez vite, essayez de détourner la conversation sur un sujet sur lequel vous pourrez dévoiler un peu votre personnalité (intéressante, évidemment) et votre humour.

Gardez cela dit bien en tête que vous n’avez pas beaucoup de temps devant vous, d’autres clients peuvent arriver, et le patron est susceptible de l’appeler à tout moment. Dites lui donc assez vite que vous êtes pressé (il est toujours préférable que vous ayez le contrôle), mais que vous adoreriez poursuivre la conversation autour d’un café/verre/snack et que par conséquent, vous avez besoin de son numéro (en utilisant le terme “j’ai besoin” ou “il me faut”, vous ne lui laissez subtilement moins d’espace pour réfléchir à votre demande et augmentez vos chances qu’elle accepte).

Si elle refuse, comprenez qu’elle est au boulot et n’insistez pas trop, au risque de passer pour un lourdaud. Elle est peut être simplement trop timide ou professionnelle pour lâcher son numéro dans ce contexte. Vous pourrez toujours revenir à la fermeture, où vous pourrez discuter plus longuement. Si jamais vous faites face a un échec, ne perdez pas espoir et aller faire un tour sur un site de rencontre comme Meetic pour rencontrer un grand nombre de personnes. Le meilleur site de rencontre du moment ici !